Retour Wokipi Home Wokipi
 
Des cerfs-volants dans le ciel de la ville
Une ville dans le vent
«De 7 à 77 ans».
Patricia Mouchague, membre du CVCF(Cerf-volant club de France) l'assure : «Le cerf-volant est un loisir adapté à tous». Durant une journée, jeunes et moins jeunes ont pu s'adonner à leur passion sur le parc de Fontenay.

Cette manifestation s'inscrivait dans le cadre de la première journée du vent organisée par la commune et l'association "Carnet de Vol".

Deux cent-cinquante enfants de deux écoles de la ville, écoles Des¬cartes et V. Hugo, associées à la journée, ont pu faire voler les cerfs-volants qu'ils avaient eux-mêmes construits.

De drôles d'engins ont volé dans le ciel de Fontenay. (sur la photo, Monsieur André Cassagnes)
«Nous travaillons depuis un an avec les élèves sur le thème de l'air», confie le directeur de l'école Descartes, «nous avons souhaité être associés à cette manifestation car le cerf-volant permet de conjuguer pédagogie et ludisme». Puis ce fut au tour des amateurs "pros" de faire une démonstration de leurs talents. Au programme : cerfs-volants monofils ou pilotables, en simple ou en ballet, ainsi. qu'une démonstration de combat de Rakkoku, un cerf-volant japonais. «Cette journée du vent est l'occasion pour les passionnés que nous sommes de prendre du plaisir, mais aussi de faire partager notre passion», reprend M. Mouchague. «Ce genre de manifestation n'existe nulle part ailleurs sur le département», ajoute Jean-Marie Yborra, maire adjoint de Fontenay et responsable des animations. «Si elle marche bien, on n'hésitera pas à renouveler l'expérience».
A l'avenir les journées du vent pourraient se développer. Les organisateurs voudraient y associer d'autres animations, culturelles ou sportives, liées au vent. «La musique éolienne» est évoquée. Toutes les propositions devraient être mises en place. Lorsque la journée du vent aura pris un peu d'altitude.